Lundi 30 avril 1 30 /04 /Avr 08:51

programme-phare.jpgBonjour !

 

Il y a quelques jours, j'ai ressorti un  "journal de bord" du 2ème mois d'abstinence non utilisé, pour reprendre mes écrits journaliers.

Ce support, édité par un laboratoire pharmacologique (Merck - marque bien déposée) certainement à des fins commerciales, a le mérite d'être utile comme les cassettes ou DVD (suivant l'ancienneté !) du programme "Phare" que tout bon malade suivi par un alcoologue a vu... voire revu (j'en arrive à connaître les dialogues par coeur, mais j'en ai une vision différente à chaque projection).

Bref, ce journal de bord  reprend certains thèmes :

*météo perso du matin,

*anticipations de la journée,

*évaluation de l'envie de boire et explications,  

*et 1 page conseillant un livre, une recette de cocktail... sans alcool, un état d'esprit à "adopter", à remplir sur un thème de réflexion,...

Dans ce dernier cas, je me suis appliquée à écrire "les bienfaits liés à l'arrêt d'alcool...".

Si je n'oublie pas Les Méfaits de l'Alcool dont on me parle souvent (je fais souvent la

 

 traditionnelle balance : avantages/inconvénients de l'alcoolisation), j'ai pris un plaisir particulièrement

 

intense à m'éclater sur le papier pour évoquer cette fois-ci les bienfaits de l'abstinence et me consacrer seulement à cela  !

En voilà le résultat, noté dans l'ordre de mes pensées :

1. Lucidité : analyse des situations négatives - moins d'angoisse, moins de rumination - A développer : m'arrêter davantage devant les émotions positives pour éviter toute euphorie décuplée néphaste aussi,

2. Liberté : de choisir ce que je souhaite, de ne pas boire, de voir qui souhaite voir, d'aider comme je le souhaite et comme je le peux.

3. Confiance en moi : professionnellement (pour une reprise en 2012), relationnellement, réaction face à l'alcool. Cette confiance en moi me permet de m'affirmer dans ces différents domaines et ainsi de moins me "prendre la tête", de moins culpabiliser,...

4. Amélioration physique : ma santé s'est améliorée, malgré les E.S. du baclofène (E.S. = effets secondaires - dernier rappel !) : hernie hiatale moins douloureuse, pancréas et foie au repos. Donc je prends soin de moi.

Tout cela bien sûr, avec la limite de certaines contraintes inévitables.

En résumé : le psycholoqique et le physique vont mieux !!!

J'ai compris enfin que "la vie n'est pas un long fleuve tranquille", que ma vie sera de toute façon semée d'embûches. Le tout étant que je sache les regarder, voire les anticiper lorsqu'elles sont évidentes et de tenter de les vivre le plus sereinement possible. 

Oui, rechercher la sérénité et peut-être pas le bonheur absolu. En tout cas, en redéfinir le sens ?

 

Voilà le résultat de mon bilan fait rapidement et avec spontanéité. Si vous y réféchissez ou l'avez déjà fait, vous penserez peut-être à d'autres ressentis ? Faites le moi savoir, j'y réfléchirai à mon tour avec plaisir !

 

Illustration : le programme "phare", cela vous rappelle quelque chose ?

 

"Le bonheur, c'est ce qui fonctionne."

Fritz Zorn

 

C'est lui qui l'a dit...

A bientôt

 

Par Dignes du bonheur - Publié dans : Vivre sans alcool, c'est possible ! - Communauté : Alcoolodépendance
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Etre alcoolodépendant :

"Comme un serpent qui mue, je dois perdre mon ancienne peau, imprégnée de goûts et d'arrière-goût d'alcool."
Hervé Chabalier - Le Dernier pour la Route

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés